CONTENU

Dieu a-t-il créé l’Univers?

Comment l’univers en est-il venu à exister ? Les scientifiques confirment la Théorie du Big Bang et le fait que l’univers a bien eu un commencement.

Les scientifiques pensent que notre univers a commencé avec une extraordinaire explosion d’énergie et de lumière que nous appelons maintenant le Big Bang, qui a été le point de départ unique de tout ce qui existe : le début de l’univers, le commencement de l’espace, et même le commencement initial du temps lui-même.

Rien de ce que nous observons aujourd’hui n’existait avant ce moment précis.

De plus, ce qui fut à l’origine de tout ce qui a commencé à exister était hors du temps, hors de l’espace et extérieur à la matière.

Le fait de prendre conscience que notre univers a eu un commencement et qu’il n’a pas toujours existé défie la pensée des scientifiques non-théistes.

Les scientifiques sont-ils convaincus de la Théorie du Big Bang? Oui. Dans les années 1920, l’astronome Edwin Hubble se rendit compte, au moyen de son télescope, que les galaxies (distantes de quelques millions d’années lumière) s’éloignaient les unes des autres à des vitesses fantastiques. Ceci n’était pas causé par une force qui les écarterait les unes des autres, mais plutôt qu’elles étaient toujours en mouvement suite à une explosion primitive, et avaient toutes un même point d’origine.

A l’intérieur de ce point d’origine, toute la masse de l’univers se trouvait comprimée en un seul point d’une densité infinie…plus petite qu’un seul atome.1 Puis, au cours d’une explosion cosmique – le Big Bang – l’univers est apparu. Steven Weinberg, qui fut lauréat du Prix Nobel de Physique, va même plus loin en disant qu’“à un centième de seconde près, au tout premier moment dont on peut raisonnablement parler, la température de l’univers était à peu près de cent mille millions de °C (1011). Cette température est beaucoup plus élevée que celle du cœur même de l’étoile la plus chaude, au point que les éléments qui composent la matière ordinaire, molécules, atomes, ou même le noyau atomique, n’auraient pu tenir ensemble.”2 Steven Weinberg continue en disant: “l’univers était rempli de lumière.”

Ceci ne fait-il pas écho de manière troublante à ce récit : « Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre… et Dieu dit : Que la lumière soit, et la lumière fut. »3 Cela est venu non de la matière, mais d’une affirmation, d’une parole prononcée : “Que la lumière soit.”

En examinant de près les textes sacrés de toutes les principales religions, on remarque que seule la Bible décrit ce que les scientifiques ont découvert depuis : il y a eu une explosion de lumière et un commencement à notre univers… extérieur à l’univers lui-même. C’est ainsi qu’apparut le tout début de l’espace, de la matière, et du temps. Ce fut le point de départ singulier pour tout. Dans le Livre de la Genèse, on retrouve à de nombreuses reprises et de manière constante la description suivante : « Et Dieu dit… » suivi de … « et ce fut ainsi. »

Au lieu de cela, notre univers n’aurait-il pas pu exister grâce aux lois de la physique telles que : la gravité, l’électromagnétisme, la vitesse de la lumière, etc. ? Non, parce que ces notions n’existaient pas encore. C’est le commencement initial de l’univers lui-même qui produisit les lois de la physique et tout commença sans elles.

Le commencement de l’univers – un commencement singulier

L’astrophysicien Robert Jastrow, qui se définit lui-même comme agnostique, a affirmé : « La graine de tout ce qui est arrivé dans l’univers fut plantée en ce premier instant ; chaque étoile, chaque planète et chaque créature vivant dans l’univers vinrent à l’existence à la suite d’événements qui se déclenchèrent au moment de l‘explosion cosmique. Ce fut littéralement le moment de la création… L’univers surgit brusquement, et l’on ne peut découvrir ce qui l’a produit.”4 Comme nous l’avons mentionné plus haut, c’est une conclusion douloureuse pour les scientifiques athées. Observer une réaction sans être capable d’en décrire la cause est bien troublant…

Et Jastrow de conclure : “Pour le scientifique qui a basé sa foi sur le pouvoir de la raison, l’histoire finit à la manière d’un cauchemar. Il a escaladé les monts de l’ignorance ; il est sur le point de conquérir le sommet le plus élevé, et tandis qu’il escalade le dernier rocher, il est accueilli par une bande de théologiens qui étaient assis là depuis des siècles.”5

Imaginez le soulagement de ces scientifiques lorsque les astronomes Hermann Bondi, Thomas Gold et Fred Hoyle avancèrent ce qu’on appela “l’état stationnaire” de l’univers en 1948. Cette théorie soutenait que l’univers avait un âge infini. Ainsi, aucune création ou causalité n’était nécessaire.

Le Commencement de l’univers- La théorie de l’état stationnaire s’avérant être fausse

Cependant, dans les années 1960, la théorie de l’état stationnaire accusa un coup dévastateur lorsque deux ingénieurs radio aux laboratoires Bell (Arno Penzias and Robert Wilson) découvrirent une radiation mystérieuse provenant de l’espace. La radiation émanait de manière égale de toutes les directions. Lorsque la température de la radiation fut mesurée, la source fut confirmée. La radiation n’a pas toujours existé, et elle n’est jamais venue d’une zone particulière de l’univers. Cette radiation a fait son apparition lors de ce moment singulier et originel de la création.

Plus tard, en 1996, le satellite COBE (Cosmic Background Explorer) de la NASA confirma que la radiation primordiale du fond diffus plaidait en faveur d’une explosion qui déclencha le commencement de l’univers. Les niveaux d’hydrogène, de lithium, de deuterium et d’hélium qui sont présents dans notre univers aujourd’hui le confirment également.

Y a-t-il d’autres scientifiques qui cherchent encore à s’opposer aux implications de la théorie du Big Bang? Certes, il y en a qui sont toujours mal à l’aise avec l’idée d’une cause inconnue ou avec la conclusion que Dieu en est la cause. Donc, ils choisissent une troisième option.

D’autres tentatives pour expliquer le commencement de l’Univers

Quelle explication ces scientifiques avancent-ils pour expliquer le commencement de notre Univers entier, pour expliquer l’énergie, le temps et l’espace?

Ils tentent tout simplement de nier l’hypothèse fondatrice sur laquelle la science repose : que tout ce qui vient à l’existence doit avoir une cause.

Le physicien Victor Stenger dit que l’univers n’a pas de causalité et a peut-être “émergé du néant.” Le philosophe Betrand Russell adopta cette position lors d’un débat sur l’existence de Dieu. Il avança cette position : “L’univers est, et c’est tout.”7

C’est une chose d’affirmer que quelque chose est éternel, et que, par conséquent, aucune “cause” n’est nécessaire. Mais c’est tout à fait autre chose d’observer scientifiquement le commencement de quelque chose, le commencement instantané de quelque chose, et de dire ensuite qu’il n’y a pas eu de cause à ce phénomène.

Même David Hume, l’un des philosophes les plus sceptiques, considéra cette position comme ridicule. Tout sceptique qu’il était, il ne nia jamais l’existence de la causalité. En 1754, il écrivit : “Je n’ai jamais rien affirmé d’aussi absurde qu’une chose puisse survenir sans cause.”8

Le Commencement de l’Univers- La Science confirme

Les recherches purement scientifiques convergent résolument vers une seule conclusion: l’univers a commencé de manière singulière par une explosion, où tout ce que nous connaissons – l’univers, le temps, l’espace, les lois scientifiques que nous observons –tout a eu un commencement. Si jamais vous aviez voulu croire en Dieu, mais ne l’avez pas fait parce que cela aurait été en contradiction avec tous les faits scientifiques bien établis, la science, en fait, vous offre des raisons de croire que Dieu existe et qu’il a créé toutes choses de manière puissante.

Il est logique de conclure que Dieu, qui est depuis le début, éternel et hors du temps, créa le temps. Dieu, qui est omniprésent et ne peut être confiné ou limité à l’espace, créa l’espace. Dieu, qui est spirituel, immatériel et en dehors de la matière, est la source de notre univers, et de tout ce qui existe. Voilà le message flagrant répété tout au long de la Bible.

« Levez bien haut les yeux et regardez : qui a créé ces astres ?... Ne le sais-tu donc pas et n’as-tu pas appris que l’Eternel est Dieu de toute éternité ? C’est lui qui a créé les confins de la terre. »9

« …car il a donné ses ordres et ils ont été créés ».10

La Bible nous dit que Dieu a créé la terre pour qu’elle soit habitée. Nous étions dans sa pensée dès le début. Il donna aux hommes et aux femmes le souffle de la vie accompagné d’un bref séjour sur la terre pour que nous le cherchions et le trouvions. Si nous ne parvenons pas à le connaître, nous passons à côté de la raison même de notre existence. Qui, mieux que Dieu, peut prétendre connaître la raison pour laquelle nous sommes sur terre ?

Voulez-vous connaitre l’Auteur de l’univers? Voici ce qu’il promet : “Approchez-vous de Dieu et il s’approchera de vous.”11 Si nous cherchons à le connaître, Dieu dit: “Je me laisserai trouver par vous.”12 En fait, il proclame ceci : “L’Eternel dit ceci : Que celui qui est sage ne se glorifie pas de sa sagesse ; que celui qui est fort ne se glorifie pas de sa puissance ; que celui qui est riche ne se glorifie pas de sa richesse. Celui qui veut se glorifier, qu’il se glorifie de ceci : d’avoir l’intelligence de me connaître…”13

Nous avons l’opportunité de connaître le Dieu qui a appelé l’univers à l’existence.

Voulez-vous démarrer une relation personnelle avec Dieu? Voici comment vous pouvez le faire : Connaître Dieu Personnellement?

Certaines parties de ce court article scientifique décrivant comment l’univers a été formé ont été adaptées du livre de Dinesh D’Souza : What’s so great about Christianity, Regnery Publishing, Inc., 2007, Chapitre 11.

Comment commencer une relation personnelle avec Dieu ?

J'ai une question…

(1) Dinesh D’Souza : What’s so great about Christianity (Regnery Publishing, Inc., 2007) p 118
(2) Steven Weinberg : The first Three Minutes : a modern view of the origin of the Universe (Basic Books, 1988) p 5
(3) Genèse 1 : 1 et 3
(4) Robert Jastrow : “Message from Professor Robert Jastrow”, LeaderU.com ; 2002
(5) Robert Jastrow : God and the Astronomers ; (Readers Library, Inc. ; 1992
(6) Victor Stenger : “Has science found God ? (Free Inquiry, Vol. 19. N° 1) 2004
(7) Bertrand Russell and Frederick Copleston : “The existence of God” in John Hick, ed., The Existence of God (New York : Macmillan, 1964, p 175
(8) J.Y.T. Greid, ed. The letters of David Hume (Oxford : Clarendon Press, 1932), p 187
(9) Esaïe 40 : 26, 28
(10) Psaumes 148 : 5
(11) Jacques 4 : 8
(12) Jérémie 29 : 14
(13) Jérémie 9 : 23, 24

Partager cette page avec quelqu'un

Drag Handle