×
RECHERCHEZ
Questions2vie.com
Endroit sûr où aborder tes
 questions sur la vie et sur Dieu
Relations interpersonnelles

Homosexuels, Lesbiennes et amour de Dieu

Que tu sois homosexuel, lesbienne, bisexuel ou encore transsexuel, découvre comment Dieu t'accueille dans son amour…

WhatsApp Share Facebook Share Twitter Share Share by Email More PDF

Par Marylin Adamson

La vie de tous les jours exige souvent de nous certaines qualifications. Pour obtenir le permis de conduire, réussir un test est nécessaire. Pour décrocher un travail spécifique, tu dois faire la preuve que tu as les références nécessaires.

Si “A” et éventuellement “B” prouvent que tu es qualifié, compétent, “acceptable.” à quel point peux-tu être sûr que Dieu t’accepte pleinement ?

Contrairement à tout ce que tu as pu expérimenter jusque là, une relation avec Dieu ne commence pas avec un formulaire à remplir du style : “Accepte-moi parce que…”

Cela commence avec Dieu qui nous dit : “Je t’accepte”, “Je suis heureux de t’accueillir”.

Si tu es homosexuel, lesbienne, bisexuel, transsexuel ou que tu te poses des questions, Dieu n’est pas ton ennemi. Si tu n’as pas encore de relation avec lui, Dieu veut une relation avec toi. Il nous offre cela à tous.

Dans les Ecritures, le seul groupe qui s’attire systématiquement la colère de Jésus est celui des chefs religieux.

Jésus était à l’aise avec tous les autres, incluant les prostituées et les criminels. Par contre, l’élite religieuse avait l’art de l’irriter et de l’attrister. Il les voyait comme rapides à juger, arrogants, sans amour et hypocrites.

Ces qualificatifs te rappellent peut-être des croyants qui se sont montrés blessants, et ont fait preuve d’un esprit de jugement à ton égard. Est-ce en accord avec le coeur de Jésus ? Non. Jésus nous demande d’aimer notre prochain comme nous-mêmes. Comment des commentaires blessants pourraient-ils entrer dans ce cadre ? C’est impossible !
Le coeur de Jésus s’exprime ainsi “Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés et je vous donnerai du repos. Prenez mon joug sur vous et laissez vous instruire car je suis doux et humble de coeur et vous trouverez le repos pour votre âme.”1

En tant qu’homosexuel as-tu pris le temps de te renseigner sérieusement au sujet de Jésus ?

A la différence de toute autre personne qui ait jamais vécu, Jésus peut t’expliquer ce qu’est la vie et la vie en abondance. Il est le créateur de tout ce qui existe, ce qui ne l’a pas empêché de devenir un homme de façon à ce que nous puissions le connaître, connaître Dieu.

Jean, un des amis de Jésus, fait ce commentaire à son sujet :
“Nous avons tous reçu de sa plénitude, et grâce sur grâce. En effet, la loi a été donnée à travers Moïse, mais la grâce et la vérité sont venues à travers Jésus-Christ.”2

“Grâce” n’est pas un mot que nous utilisons beaucoup..Il signifie que Dieu nous met au bénéfice de sa bonté sans que nous ayons à le mériter. Jésus, quant à lui, nous offre sa grâce et sa vérité pour nous guider à travers cette vie souvent déroutante.

Je me suis longtemps demandé ce que cela coûtait d’être accepté par Dieu. Peut être seras tu aussi étonné que moi par la réponse :

“Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique afin que quiconque croit en lui ne périsse pas mais ait la vie éternelle. Dieu, en effet, n’a pas envoyé son Fils dans le monde pour juger le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui. Quiconque croit en lui n’est pas jugé, mais celui qui ne croit pas est déjà jugé parce qu’il n’a pas cru au nom du Fils unique de Dieu”3

As-tu saisi ? “Quiconque croit en lui”. “Quiconque croit en lui a la vie éternelle. Quiconque croit en lui est sauvé à travers lui. Quiconque croit en lui n’est pas condamné”.

C’est tout ce qu’il demande de nous… que nous croyions en lui.

Jean dit de lui :”Il est venu chez les siens, et les siens ne l’ont pas reçu ; mais à tous ceux qui l’ont reçu, à ceux qui croient en son nom, il a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu”4

Il n’était pas seulement un prophète, un enseignant ou un chef religieux. Il affirmait que le connaître, c’était connaître Dieu, que croire en lui, c’était croire en Dieu. C’est ce qui conduisit à sa crucifixion pour blasphème. Les gens l’accusaient de dire “que Dieu était son propre Père, se faisant ainsi lui même égal à Dieu.”5

Il en donna des preuves. Jésus avait déjà fait ce qu’un simple être humain ne peut faire, guérissant instantanément les aveugles, les paralytiques et ceux qui se débattaient avec diverses maladies.

Jésus est allé bien plus loin. A beaucoup d’occasion, il annonça qu’il serait arrêté, battu et crucifié...et que trois jours plus tard, il ressusciterait des morts. C’était du solide. On ne parle pas de réincarnation ou de mysticisme du style “vous me verrez dans vos rêves”. Non. Trois jours après avoir été mis au tombeau, il ressusciterait des morts.

Les Romains étaient au courant de cela et placèrent une garde à proximité de la tombe de Jésus.

Toutefois, trois jours après avoir été torturé et tué sur une croix, Jésus est sorti corporellement du tombeau. Son corps n’était plus là et il ne restait que le linceul dans lequel il avait été mis au tombeau. Durant les quarante jours suivants, Jésus apparut physiquement à de nombreuses reprises. C’est de là que vient la foi chrétienne. Jésus prouva qu’il était tout ce qu’il prétendait être… Dieu incarné, égal avec Dieu le Père.

Jésus était très clair au sujet de son rôle “le Père ne juge personne, mais il a remis tout jugement au Fils, afin que tous honorent le Fils comme ils honorent le Père. Celui qui n’honore pas le Fils n’honore pas le Père qui l’a envoyé. En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui écoute ma parole et qui croit à celui qui m’a envoyé, a la vie éternelle et ne vient pas en jugement, mais il est passé de la mort à la vie.”6

Tu peux te dire, “D’accord. La vie éternelle, c’est génial mais qu’en est-il de la vie de tous les jours ?

Tu peux vivre cette vie en sachant que Dieu t’aime.

Chacun de nous a soif d’être aimé. L’amour humain est important, toutefois toutes les personnes qui t’aiment, t’aiment imparfaitement parce que tout le monde est imparfait.

Dieu, lui, peut t’aimer parfaitement. Il nous aime parce que c’est sa nature d’aimer et cela ne changera jamais et ne s’arrêtera jamais.

Nous nous sommes tous plantés. Nous n’arrivons pas à atteindre nos propres standards et donc encore moins ceux de Dieu. Mais Dieu ne nous accepte pas en fonction de nos performances.
Il nous accepte si nous croyons en lui, venons à lui et l’invitons à prendre la direction de nos vies.

Voici comment Jésus décrit la relation qu’il veut avoir avec nous :

“Comme le Père m’a aimé, moi aussi, je vous ai aimés. Demeurez dans mon amour. Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, comme j’ai gardé les commandements de mon Père et que je demeure dans son amour. Je vous ai parlé ainsi, afin que ma joie soit en vous et que votre joie soit complète. Voici mon commandement : Aimez–vous les uns les autres, comme je vous ai aimés.”7

Qu’arrive-t-il si tu prends Dieu au mot ? Qu’arrive-t-il si tu commences une relation avec lui ?

Toute relation significative que tu as pu avoir dans ta vie a toujours eu un effet sur toi, positivement ou négativement. N’est-ce pas ? C’est le cas pour tout le monde. Plus la relation est profonde, plus l’impact est grand.

Il coule donc de source que connaître Dieu va constituer une relation significative. Il va diriger ta vie en fonction de son amour et de son plan pour toi. Néanmoins, c’est toujours toi qui prends les décisions, gardes ton libre arbitre. Il ne prend pas le contrôle de ta vie en t’obligeant à faire ce qu’il veut. Et de fait, j’ai toujours été profondément impressionnée par sa sagesse, sa bonté et son regard sur les gens et la vie.

Dieu ne trouve pas son inspiration dans les diktats de la société. Dieu qui a créé l’univers n’a pas besoin d’être guidé par la société. N’est-ce pas ? Cela me plait. Je trouve cela libérateur.

Voici ce que Dieu a fait dans ma vie quand j’ai commencé une relation personnelle avec lui.

Etant d’origine athée, croire en Dieu, lire la Bible pour le découvrir a été un grand changement dans ma vie. En fait, une révolution.

Deux mois après avoir demandé à Jésus d’entrer dans ma vie, ma meilleure amie m’a demandé “si j’avais remarqué un changement dans ma vie ?” Et j’ai répondu, qu’est-ce que tu veux dire ?” et elle de rétorquer, “ces derniers temps, je peux partager des choses avec toi sans que tu racontes des blagues. Tu donnes réellement l’impression de m’écouter.”

Cela m’a plutôt embarrassée, voilà ma meilleure amie qui dit que j’ai fini par me comporter comme un être humain décent en écoutant ce qu’elle a à me dire !

(Elle a été tellement impressionnée par les changements dans ma vie, qu’elle a également demandé à Jésus d’entrer dans la sienne.)

Voici, je pense, ce qui est arrivé dans ma vie.

Quand j’ai commencé cette relation avec Dieu, j’ai surtout été consciente de son amour pour moi. Cela m’a réellement surprise. Tout ce que je lisais dans la Bible avait valeur de message personnel de Dieu et de son amour. (J’avais grandi avec l’idée que Dieu était plutôt en colère contre nous à cause de nos insuffisances) C’était donc extraordinaire pour moi que Dieu nous aime.

Mon besoin d’amour, profondément comblé par Dieu, a fait de moi une personne émotionnellement stable. J’ai commencé à penser et à me soucier des autres plus que de moi-même. Je me suis donc mis à les écouter et à prendre soin d’eux. La bigoterie raciste dans laquelle j’ai grandi est aussi sur le déclin.

Jésus nous a promis cela si nous le laissons nous enseigner et nous guider, il nous dit, “vous connaîtrez la vérité et la vérité vous rendra libre.”8

Si tu commences une relation personnelle avec Jésus, tu vas constater des changements dans tes attitudes, ton espérance, ta vision des autres ou ta façon d’utiliser ton temps. Dieu seul sait. Mais plus tu le connaîtras, plus il aura d’impact sur ta vie. Demande à quelqu’un qui suit Jésus et il pourra te dire ce que Jésus a changé dans sa vie.

Il a tendance à nous donner un plus grand désir de suivre ses voies et ce, de façon inattendue. Il ne nous donne pas de nouvelles règles à suivre, ne nous demande pas de faire des choses pour lui avec notre propre énergie. Ce n’est pas une consécration religieuse. C’est une relation, une intimité profonde avec Dieu. C’est Dieu qui te conduit, t’enseigne à son sujet et au sujet de la vie. Il entre dans nos vies quand nous l’y invitons. Il transforme nos vies de l’intérieur à partir de notre coeur.

Jésus t’offre beaucoup plus que la vie courante ne peut le faire. Les relations, le travail, le sport, les spectacles ont de grands moments, mais leurs effets sont souvent fugaces. La satisfaction de ces besoins ne nous comble pas et rien sur cette terre ne le fera jamais.

Nous avons une soif continuelle pour quelque chose qui dure, qui est fiable. Jésus nous dit, “Je suis le pain de vie, celui qui vient à moi n’aura jamais faim, et celui qui croit en moi n’aura jamais soif.” et il termine avec, “et je ne jetterai point dehors celui qui vient à moi.”9 J’ai recherché pendant des années une philosophie de vie qui marcherait dans toutes les situations. Connaître Dieu a mis fin à ma quête. Je l’ai trouvé digne de confiance.

Ta relation avec lui va être différente de celle qu’il peut avoir avec les autres. Tu es un individu avec des expériences, des pensées, des intérêts, des rêves, des besoins uniques. Lis les Évangiles et tu y verras Jésus s’adresser à des individus comme tels.

A ce stade, je suis préoccupé de ne t’avoir exposé que le côté positif de connaître Dieu.

Une relation avec Dieu n’est pas la garantie d’être protégé des circonstances difficiles. Tu traverseras peut-être des problèmes financiers, des maladies graves, des tremblements de terre, des peines de coeur, etc.

Il est clair que la souffrance fait partie de cette vie. Tu peux l’affronter seul ou expérimenter la confiance en l’amour de Dieu, sa présence et son intimité.

Voici une autre mise en garde. Il pourra te conduire vers des carrières stimulantes, allant jusqu’au sacrifice personnel, dans le but de prendre soin des autres.

La plupart des disciples de Jésus (et beaucoup de ceux qui le suivent aujourd’hui) ont traversé de grandes souffrances. Paul, par exemple, fut souvent arrêté, battu de verges et fouetté un nombre incalculable de fois. Une fois, une foule en fureur le lapida presque à mort. Il fit naufrage plusieurs fois, fut sans rien à manger plusieurs jours et dut fuir pour sa vie.

A l’évidence, les disciples de Jésus n’ont pas vécu des vies faciles. Malgré cela, Paul et les autres croyants sont restés convaincus de l’amour de Dieu pour eux.

Paul écrit, “Mais dans toutes ces choses, nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés. Car je suis persuadé que ni la mort, ni la vie, ni les anges, ni les dominations, ni le présent, ni l’avenir, ni les puissances, ni les êtres d’en–haut, ni ceux d’en–bas, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu en Christ–Jésus notre Seigneur.”10

Tu ne planifies pas ta course. Si tu es homosexuel, lesbienne, bisexuel, transsexuel ou si tu te pose des questions au sujet de ta sexualité, si tu le laisse faire, Jésus guidera ta vie. Et c’est beaucoup mieux que tout ce que tu peux imaginer. Jésus a dit, “Moi, je suis la lumière du monde ; celui qui me suit ne marchera point dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie.”11

Voici comment tu peux commencer une relation avec Dieu, juste maintenant

Quoi que tu aies pu faire, Jésus t’offre son pardon complet. Tes péchés n’ont pas été simplement ignorés, Jésus a payé pour eux sur la croix en se sacrifiant à ta place.

As-tu déjà eu quelqu’un qui se sacrifie pour toi ? C’est ce que Jésus a fait au plus haut degré. Il t’aime à tel point qu’il t’offre d’entrer dans ton coeur et d’établir une relation avec toi.

Voudrais-tu connaître Dieu ? Je voudrais t’encourager à l’inviter dans ta vie, si tu ne l’a pas déjà fait. Il nous dit que CECI est la seule relation qui puisse vraiment nous satisfaire. Nous n’avons jamais été destinés à traverser cette vie sans lui.

Tu peux lui parler avec tes propres mots. Si tu as besoin d’aide, voici ce que tu pourrais lui dire.

“Jésus, je crois en toi. Merci d’être mort sur la croix à ma place, et de m’offrir une relation personnelle avec toi. Je veux que tu sois mon Dieu. Je veux te connaître et faire l’expérience de ton amour. Je te demande de diriger ma vie maintenant.”

 Je viens de recevoir Jésus dans ma vie (voici quelques renseignements utiles)…
 Je voudrais peut-être demander à Jésus d’entrer dans ma vie. Expliquez-moi cela plus en détail, s’il vous plait.
 J'ai une question…

(1) Matt 11:28-29 (2) Jean 1:16-17 (3) Jean 3:16-18 (4) Jean 1:11,12 (5) Jean 5:18 (6) Jean 5:22-24 (7) Jean 15:9-12 (8) Jean 8:32 (9) Jean 6:35,37 (10) Romains 8:37-39 (11) Jean 8:12


PARTAGER CETTE PAGE:
WhatsApp Share Facebook Share Twitter Share Share by Email More PDF