×
RECHERCHEZ
Questions2vie.com
Endroit sûr où aborder tes
 questions sur la vie et sur Dieu

Y a-t-il des contradictions dans la Bible ?

WhatsApp Share Facebook Share Twitter Share Share by Email More PDF

Q : Y a-t-il beaucoup de contradictions dans la Bible ?

Notre réponse : Alors que certains prétendent que la Bible est pleine de contradictions, ce n’est tout simplement pas vrai. Le nombre de contradictions apparentes est en fait remarquablement faible pour un livre de la taille et de la portée de la Bible. Les différences apparentes relèvent plus de la curiosité que de la crédibilité du récit. Elles ne touchent à aucun événement majeur ou article de foi.

Voici un exemple d’une soi-disant contradiction. Pilate a ordonné qu’un panneau soit cloué sur la croix où Jésus était suspendu. Trois des Evangiles rapportent ce qui y était écrit :
dans Matthieu « voici Jésus, le roi des Juifs »
dans Marc « le roi des Juifs »
dans Jean « Jésus de Nazareth, le roi des Juifs »

Le libellé est différent, d’où l’apparente contradiction. La chose remarquable, cependant, est que les trois écrivains décrivent le même événement avec autant de détails : Jésus a été crucifié. Sur ce point, ils sont tous d’accord. Ils rapportent même qu’un panneau a été cloué sur la croix, et la signification du panneau est la même dans les trois récits.

Qu’en est-il du libellé exact ? Dans le grec original des Evangiles, ils n’ont pas pu utiliser les guillemets comme nous le faisons aujourd’hui pour préciser qu’il s’agit des paroles textuelles. Les auteurs des Evangiles ont fait une citation indirecte, ce qui expliquerait les différences subtiles dans le passage.

Voici un autre exemple de contradiction apparente : Jésus est-il resté deux ou trois nuits dans le tombeau avant sa résurrection ? Jésus a dit avant sa crucifixion : « En effet, comme Jonas resta trois jours et trois nuits dans le ventre du poisson, ainsi le Fils de l’homme passera trois jours et trois nuits dans le sein de la terre. » (Matthieu 12.40)
Marc enregistre une autre déclaration que Jésus a faite : « Nous montons à Jérusalem. Le Fils de l’homme y sera livré aux chefs des prêtres et aux spécialistes de la loi. Ils le condamneront à mort et le remettront entre les mains des païens. Ils se moqueront de lui, lui cracheront au visage, le battront à coups de fouet et le mettront à mort. Puis, au bout de trois jours, il ressuscitera. » (Marc 10.33-34)

Jésus a été tué le vendredi et la résurrection a été découverte le dimanche. Comment cela peut-il donner trois jours et trois nuits dans le tombeau ? Une figure de style juive à l’époque de Jésus était de compter n’importe quelle partie d’un jour ou d’une nuit comme un jour ou une nuit complète. Ainsi, vendredi, samedi et dimanche seraient-ils appelés trois jours et trois nuits dans cette culture. Nous parlons de la même manière aujourd’hui. Si une personne disait : « J’ai passé toute la journée à faire du shopping » ; nous comprendrions que la personne ne voulait pas parler de 24 h.

Ceci est typique des contradictions apparentes dans le Nouveau Testament. La plupart sont résolues par un examen plus approfondi du texte lui-même ou par l’étude du contexte historique.

 J'ai une question…
 Comment commencer une relation personnelle avec Dieu ?

PARTAGER CETTE PAGE:
WhatsApp Share Facebook Share Twitter Share Share by Email More