×
RECHERCHEZ
Questions2vie.com
Endroit sûr où aborder tes
 questions sur la vie et sur Dieu

Les gens ont-ils le libre arbitre ?

Qu’est-ce qui est vraiment important dans la vie ? Connais-tu ton univers intérieur ?

WhatsApp Share Facebook Share Twitter Share Share by Email More PDF

Le philosophe René Descartes s’est finalement rendu compte que seule sa capacité à penser et à raisonner prouvait qu’il existait vraiment : « Je pense, donc je suis. » La personnalité d’un être humain est l’une des choses les plus complexes de l’univers. Penser que nous sommes tous des individus distincts les uns des autres devrait nous émerveiller et nous pousser à l’humilité. Nous sommes différents dans bien des domaines. Personne ne peut ressentir tes sentiments exacts ni penser tes pensées exactes. Ce sont uniquement les tiens. Ils font entièrement partie de toi et de toi seul.

Dans cette partie de notre humanité (« le moi ») se trouve ce qui est de la plus haute importance pour Dieu : notre volonté propre. La volonté est cette partie de nous qui nous appartient en propre et est vraiment nous.

Imagine que nos vies soient comme des salles du trône et que notre volonté siège sur le trône au-dessus de notre propre petit univers. Lorsque des informations extérieures sont portées à notre connaissance, nous pouvons en faire ce que nous voulons. Autrement dit, nous avons un choix à faire. Et parce que c’est notre univers, et que notre volonté est sur le trône, le choix est le nôtre.

Viennent alors quelques informations d’une autre partie de notre univers, tandis que notre volonté est toujours sur le trône. « Cher roi – entend-on – j’ai appris que vous souffrirez beaucoup si vous mangez ce troisième morceau de tarte. » C’est notre conscience qui parle, et nous pouvons soit ignorer les informations, soit les écouter et en tenir compte. Ou encore y répondre : « Stupide » pourrait dire la volonté. « Je vais faire le tour du pâté de maison après le souper, et tout ira bien. »

C’est un concept important à saisir, car il a tout à voir avec la façon dont nous abordons l’idée de Dieu. A un moment donné de notre vie, il est probable que notre conscience nous apporte des informations « extérieures » concernant Dieu. Cela pourrait ressembler à ceci :

« Cher roi, il est venu à mon attention (et je voulais bien sûr vous en avertir) que quelqu’un appelé Dieu cherche l’entrée de ton univers. Il dit qu’il a le libre accès pour aller où il veut, mais qu’il n’entrera pas dans ton univers à moins d’y être expressément invité. »

« Il dit aussi que s’il entre, il aura probablement une grande influence sur les décisions que tu prendras sur ton trône. Je suis vraiment désolé, mais c’est ce qu’il dit. Mais – dit-il encore– si tu fais cela, ton univers deviendra un meilleur endroit. Il dit qu’il est aimant et veut seulement ce qui est le mieux pour toi – c'est-à-dire lui-même.»

Il m’a donné l’impression que, contrairement à toi, veuilles m’en excuser, c’est une sorte de roi parfait. Il dit que tu peux lui faire confiance, plus que tu ne peux te faire confiance à toi-même. Alors qu’en dis-tu ? Aimerais-tu lui donner la permission d’entrer ? »

N’avons-nous pas tous vécu quelque chose de semblable ? Dieu nous laisse prendre la décision. Telle est le grand respect avec lequel il nous traite. Il ne pénètre pas dans notre univers de force, il ne renverse pas notre royauté. Au lieu de cela, il demande à entrer. Avec ses propres mots, Jésus a dit : « Voici, je me tiens à la porte et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai. »

 J'ai une question…
 Comment commencer une relation personnelle avec Dieu ?

PARTAGER CETTE PAGE:
WhatsApp Share Facebook Share Twitter Share Share by Email More