CONTENU

Une relation admirable

Différente de la plupart des relations amoureuses

Par Jennifer Abegg

Nous nous sommes rencontrés au lycée. Avant cela, j'avais entendu parler de lui, je savais des choses sur lui, mais je ne le connaissais pas.

Quand un ami commun nous a présentés, j'étais un peu intimidée. Il avait tout – un certain charisme, de l’humour, de l’assurance. Il me donnait de l’inspiration et m’intriguait. Je ne me sentais pas digne. Mais ma timidité n'a pas duré longtemps. Il m'a rapidement incluse dans sa vie. On parlait tout le temps. Il m'encourageait et me disait à quel point je suis spéciale à ses yeux. Il s’est intéressé à tous les aspects de ma vie. Je suis restée éveillée des nuits entières, en pensant à ce qu’il avait déjà commencé à changer dans ma vie. J'ai aussi passé des nuits à parler avec lui jusqu'à ce que le soleil se lève. Quelque temps après, je me suis rendu compte que j’étais en train de tomber amoureuse de lui.

Il m'a offert des cadeaux exotiques. Ils étaient tellement magnifiques que les fleurs de mon ex-copain ne sont même pas comparables. Une fois, juste avant que je n’entre en première, il m'a emmenée au Guatemala avec lui. Nous avons passé beaucoup de bon temps ensemble. Les indigènes qui l'ont rencontré sont aussi devenus fous de lui. Je n’arrêtais pas de me dire à quel point j'étais heureuse que mon ami m'ait présentée à l'homme le plus génial que la terre ait jamais connu.

Le temps a passé vite, le moment d’entrer à la fac est arrivé. Nous étions devenus tellement inséparables qu'il est venu à l'université avec moi. Je ne voulais rien entendre d’autre. Quand nous sommes arrivés à l'université, j'ai rencontré des inconnus qui le connaissaient. Naturellement, nous avons tout de suite sympathisé. Nous sommes devenus une vraie famille. Parfois un groupe entier d’étudiants se réunissait et nous ne parlions que de lui. Il est la meilleure chose qui me soit arrivée, mon étoile du matin.

Malheureusement, certains ne l'acceptent pas. Ils se moquent souvent de moi parce que j’ai cette relation avec lui. Les gens l'accusent d'être un imposteur ou disent que je m’appuie trop sur lui. Ils disent que je devrais penser par moi-même plutôt que d'adopter sa philosophie. Mais la vérité, c’est que je ne peux pas vivre sans cet homme, Jésus-Christ.

Avant que mon ami m'ait présentée à lui, je vivais ma vie pour moi-même. J’essayais de lui plaire en apportant des gâteaux dans les maisons de retraite et en allant à l'église. Mais ça ne l’impressionnait pas du tout. Il voulait que je le connaisse, que je passe du temps avec lui et que je lui permette de devenir l'amour de ma vie.

C’est ce que j'ai fait. J'ai accepté sa mort - une mort brutale et sauvage - comme rançon pour toutes les fois où je me suis plantée.

Il savait que je ne pourrais jamais être parfaite, alors il a pris ma place. Je devais passer l'éternité en enfer et séparée de lui, mais à la place, il a saisi mon cœur et a fait de moi une citoyenne du ciel.

Si tu ne connais pas mon meilleur ami, l'amoureux de nos âmes, si tu veux que ton passeport montre que tu es un citoyen du ciel, je t’invite à le rencontrer. Il t’aimera, quoi que tu aies fait ou vécu. Il veut te connaître. Viens, rejoins la famille.

Comment commencer une relation personnelle avec Dieu ?

J'ai une question…

Partager cette page avec quelqu'un

Drag Handle