CONTENU

Quel est le but de ma vie ?

Prenons un marteau. C’est fait pour enfoncer des clous, c’est pour ça qu’il a été créé. Imaginons que le marteau ne soit jamais utilisé. Il reste dans la boîte à outils. Le marteau s’en moque.

Maintenant, imaginons le même marteau avec une âme, une conscience de soi. Les jours passent, et il reste dans la boîte à outils. Il se sent bizarre, mais il ne sait pas vraiment pourquoi. Il sent que quelque chose lui manque, mais il ne sait pas ce que c’est.

Un jour, quelqu’un le sort de la boîte à outils et l’utilise pour casser des branches pour la cheminée. Le marteau est fou de joie. Etre tenu, utilisé, casser des branches : le marteau adore ça ! Mais pourtant, à la fin de la journée, il n’est pas satisfait. Casser des branches, c’était amusant, mais ce n’était pas assez. Il lui manque encore quelque chose.

Les jours suivants, il est souvent utilisé. Il casse des pierres, il renfonce un pied de table en tapant dessus, il tord des bouts de métal. Mais il n’est toujours pas satisfait. Il voudrait plus d’action. Il veut être utilisé le plus possible pour taper, casser, faire exploser, tordre toutes sortes de choses… Il se dit que s’il n’est pas satisfait, c’est parce qu’il n’en fait pas assez. Il pense que plus il sera actif, plus il se sentira satisfait.

Puis un jour, quelqu’un l’utilise pour enfoncer un clou. Tout à coup, la lumière se fait dans son âme de marteau. Il comprend alors pour quoi il a vraiment été créé. Il est fait pour enfoncer des clous. Tout ce qu’il a pu faire là avait l’air tellement fade. Il sait enfin ce que son âme de marteau cherchait depuis si longtemps.

Nous avons été créés à l’image de Dieu pour avoir une relation avec lui. Vivre cette relation est la seule chose qui pourra satisfaire pleinement notre âme. Jusqu’à ce que nous rencontrions Dieu, nous vivons beaucoup de choses passionnantes, mais nous n’avons pas enfoncé de clou. Nous avons été utilisés pour de nobles causes, mais pas celle pour laquelle nous avons été créés, pas celle qui nous comblera au mieux. St Augustin l’a résumé ainsi : « Tu [Dieu] nous a créés pour toi, et nos cœurs ne connaîtront pas la paix jusqu’à ce que nous trouvions le repos en toi. »

Une relation avec Dieu est la seule chose qui comblera notre âme. Jésus-Christ a dit : « Je suis le pain de vie. Celui qui vient à moi n’aura plus jamais faim, et celui qui croit en moi n’aura plus jamais soif. » Jusqu’à ce que nous rencontrions Dieu, notre âme a faim et soif. Nous essayons de "manger" et de "boire" toutes sortes de choses pour nous satisfaire, mais cette faim et cette soif sont toujours là.

Nous sommes comme le marteau. Nous ne voyons pas ce qui comblera le vide, le besoin que nous avons. En dépit du fait qu’elle était emprisonnée dans un camp de concentration Nazi, Corri Ten Boom était pleinement comblée par Dieu. « Au fond, notre joie était de savoir que nous étions cachés avec Christ en Dieu. Nous avions foi en l’amour de Dieu… notre Roc qui est plus fort que les ténèbres les plus sombres. »

Généralement, quand nous ignorons Dieu, nous essayons de trouver autre chose pour nous combler, mais ça ne suffit jamais. Nous "mangeons" et "buvons" de plus en plus en pensant, à tort, que "plus" est la réponse au problème, mais au final nous ne sommes jamais satisfaits.

Notre plus grand désir est de connaître Dieu, d’avoir une relation avec Lui. Pourquoi ? Parce que c’est ce pour quoi nous avons été créés. As-tu déjà enfoncé ton clou ?

Comment commencer une relation personnelle avec Dieu ?

J'ai une question…

Partager cette page avec quelqu'un

Drag Handle