CONTENU

Dieu existe-t-il ?

Dieu existe-t-il ? Voici six arguments simples et directs qui sous-tendent la foi en un Dieu présent et réel.

Par Marilyn Adamson

Es-tu de ceux qui aimeraient avoir des preuves de l’existence de Dieu une bonne fois pour toutes ? Pas de pression. Pas d’affirmation péremptoire du genre « Il faut juste y croire, c’est tout. » Eh bien, voici une approche simple qui propose quelques raisons pour étayer le fait de croire en l’existence de Dieu.

Pour commencer, lorsqu’il s’agit d’envisager l’existence de Dieu, la Bible affirme que certaines personnes ont reçu toutes les preuves nécessaires, mais qu’elles ont rejeté la vérité concernant Dieu.1

Par contre, pour celles qui cherchent à le connaître, s’il existe, Dieu déclare : « Vous vous tournerez vers moi et vous me trouverez lorsque vous vous tournerez vers moi de tout votre cœur. Je me laisserai trouver par vous. »2

Avant d'envisager les arguments en faveur de l'existence de Dieu, pose-toi la question : Si Dieu existe, est-ce que je voudrais le connaître ? Et voici donc quelques arguments à prendre en compte...

1. Dieu existe-t-il ? La complexité de notre planète tend à démontrer un concepteur qui a non seulement créé notre univers, mais qui continue à le maintenir en équilibre aujourd’hui.

La terre… est parfaitement proportionnée. Ses proportions et la force d’attraction terrestre correspondante maintiennent autour du globe une mince couche de gaz, principalement de l’azote et de l’oxygène, qui ne s’étend que sur environ 80 km au-dessus de la surface. Si la terre était plus petite, une atmosphère serait impossible, comme c’est le cas pour la planète Mercure. Si la terre était plus grosse, son atmosphère contiendrait de l’hydrogène libre, comme Jupiter.3 La terre est la seule planète connue ayant une atmosphère suffisamment équilibrée en gaz pour maintenir la vie végétale, animale et humaine.

La terre se trouve à la bonne distance du soleil. Considérez les variations de température que nous subissons, d’environ -35°C à + 50°C. Si la terre était plus éloignée du soleil, nous serions tous congelés. Si elle était plus proche, nous serions tous carbonisés. Même une variation infime de la position de la terre par rapport au soleil rendrait impossible la vie sur notre planète. La terre est maintenue à cette distance parfaite du soleil tout en tournant autour de lui à une vitesse atteignant presque 108 000 km/h. Elle tourne également sur elle-même, permettant à l’intégralité de sa surface d’être réchauffée et refroidie chaque jour.

Par rapport à la terre, notre lune est d’une taille parfaite et située exactement à la bonne distance pour l'attraction gravitationnelle qu'elle exerce. Elle crée des marées et des mouvements importants dans les océans afin que les eaux ne stagnent pas, et pourtant nos océans gigantesques sont retenus et n’inondent pas les continents.4

L’eau… incolore, inodore et sans saveur, et pourtant aucun être vivant ne peut survivre sans eau. Les plantes, les animaux et les êtres humains sont constitués principalement d’eau (l’eau représente environ les deux tiers du poids du corps humain). Il n’est pas difficile de comprendre pourquoi les caractéristiques de l’eau sont particulièrement adaptées à la vie :

Elle présente un écart important entre son point d'ébullition et sa température de congélation. L’eau nous permet de vivre dans un environnement avec des fluctuations de température tout en gardant notre corps à 37°C.

L’eau est un solvant quasi-universel, une propriété qui signifie que des milliers de composants chimiques, de minéraux et de nutriments peuvent être transportés dans les moindres recoins de notre corps, jusque dans les plus petits vaisseaux sanguins.5

L’eau est également neutre quant à sa composition chimique. Sans affecter les qualités des substances transportées, elle permet aux aliments, aux médicaments et aux nutriments d’être absorbés et utilisés par le corps.

L’eau présente une tension de surface spécifique. L’eau contenue dans les plantes peut ainsi s’élever par capillarité contre la force gravitationnelle, apportant la vie et les nutriments jusqu’au sommet des plus grands arbres.

En gelant, l’eau se solidifie d’abord à partir de la surface, puis la glace flotte, permettant aux poissons de survivre en hiver.

97 % de l’eau sur terre se trouve dans les océans, qui sont salés. Mais sur terre, un système est en place pour ôter le sel de l’eau qui est ensuite distribuée aux quatre coins du globe. L’évaporation retire l’eau des océans, laissant le sel, et forme ensuite des nuages qui sont aisément déplacés par le vent pour disperser la pluie sur les terres, permettant la survie de la végétation, des animaux et des êtres humains. Il s’agit d’un système de purification et d’approvisionnement qui soutient la vie sur terre en recyclant et en réutilisant l’eau.6

Le cerveau humain... traite simultanément un nombre incroyable de données. Le cerveau enregistre toutes les couleurs et tous les objets repérés par l’œil, la température ambiante, la pression des pieds contre le sol, les sons environnants, les sensations dans la bouche, même la texture de ton clavier d’ordinateur. Ton cerveau retient et traite toutes tes émotions, tes pensées et tes souvenirs. Simultanément, il contrôle les fonctions essentielles de notre corps, comme la respiration, le mouvement des paupières, la faim et les mouvements des muscles de la main.

Le cerveau humain traite plus d’un million de messages par seconde.7 Il évalue l’importance de toutes ces données, et élimine ce qui est relativement peu important. Cette fonction de tri nous permet de nous concentrer et de vivre en interaction efficace avec notre environnement. Le cerveau fonctionne différemment des autres organes – avec intelligence. Il est capable de raisonnement, de sentiments, de rêves et de projets. Il nous permet d’entreprendre une nouvelle action et d’entrer en relation avec d’autres personnes.

L’œil...peut faire la différence entre sept millions de couleurs. Il dispose d'une fonction automatique de mise-au-point optique et a la capacité extraordinaire de gérer simultanément 1,5 million de messages.8 L'évolution se concentre sur des mutations à partir d'organismes existants et des changements au sein de ces organismes. Pourtant, l'évolution ne suffit pas à expliquer l'origine de l’œil ou du cerveau – le commencement des organismes vivants à partir de la matière inerte.

2. Dieu existe-t-il ? L'univers a bien commencé un jour ; mais quelle en a été la cause ?

Les scientifiques sont convaincus que notre univers a commencé avec une explosion énorme d'énergie et de lumière – que nous appelons aujourd'hui le Big Bang. Cet événement a été le commencement unique de tout ce qui existe : le début de l'univers, de l'espace, et même le départ initial du temps lui-même.

L'astrophysicien Robert Jastrow, qui se dit agnostique, affirme : « La semence de tout ce qui est arrivé dans l'univers a été plantée en cet instant. Les étoiles, les planètes et toutes les créatures qui vivent dans l'univers ont pu exister suite aux événements qui ont été mis en mouvement dans l'instant de l'explosion cosmique... L'univers est apparu en un clin d’œil, et nous ne parvenons pas à découvrir ce qui en a été la cause. »9

Steven Weinberg, un lauréat du prix Nobel de physique, a dit qu'au moment de cette explosion, « l'univers a atteint une température de près de cent mille millions de degrés... et l'univers a été rempli de lumière. »10

L'univers n'a pas toujours existé. Un jour, il a commencé à exister... Quelle en a été la cause ? Les scientifiques n'ont pas d'explication pour cette explosion soudaine de lumière et de matière.

3. Dieu existe-t-il ? L'univers fonctionne selon des lois uniformes de la nature. Pourquoi ce système fonctionne-t-il ainsi ?

Beaucoup d'aspects de la vie nous semblent incertains et changeants, mais voici un aperçu de ce qui reste immuable jour après jour : la force gravitationnelle reste constante, une tasse de café laissée sur une table va refroidir, la terre tourne toujours en 24 heures et la vitesse de la lumière ne change pas – sur terre comme dans les galaxies les plus éloignées.

Comment pouvons-nous identifier des lois de la nature qui ne changent jamais ? Pourquoi l'univers est-il si ordonné et fiable ?

« Les plus grands scientifiques sont toujours dans l'étonnement devant ce fait étrange. Il n'existe aucune nécessité logique pour l'existence d'un univers qui obéit à des lois, à plus forte raison à des lois mathématiques. Cet étonnement provient de la compréhension que l'univers n'est pas obligé de fonctionner ainsi. Il est facile d'imaginer un univers dans lequel les conditions changent de façon aléatoire d'un instant à l'autre, ou même un univers dans lequel des éléments se mettent à exister, puis disparaissent tout aussi soudainement. »11

Richard Feynman, lauréat du prix Nobel pour ses travaux sur l'électrodynamique quantique, a dit : « Pourquoi la nature est-elle mathématique ? Le mystère reste entier... Le fait même que des lois de la nature existent relève en quelque sorte du miracle. »12

4. Dieu existe-t-il ? Le code ADN informe et programme le comportement des cellules.

Toute instruction, tout enseignement et toute formation proviennent d'une intention. Une personne qui rédige un manuel d'instructions a toujours un objectif en tête. Sais-tu que dans chaque cellule de notre corps, un code d'instruction très détaillé est implanté, un peu comme un logiciel informatique miniature ? Tu sais certainement qu'un logiciel est constitué d'une suite de uns et de zéros, comme par exemple : 110010101011000. La séquence de ces 1 et de ces 0 donne les instructions nécessaires au logiciel. Il en est de même pour le code ADN dans chacune de nos cellules. Ces codes sont constitués de quatre composants chimiques que les scientifiques désignent par les lettres A, T, G et C. Dans les cellules humaines, ces éléments sont arrangés de la façon suivante : CGTGTGACTCGCTCCTGAT et ainsi de suite. Chaque cellule humaine contient trois milliards de ces lettres.

L'ADN donne des instructions à la cellule, tout comme tu peux programmer ton portable à émettre un son pour une raison spécifique. L'ADN est un programme à trois milliards de lettres qui commande à la cellule d'agir d'une certaine façon et pas d'une autre. Il s'agit d'un manuel d'instructions très complet.13

Pourquoi est-ce si étonnant ? La question est posée... comment ce programme d'information s'est-il retrouvé dans chaque cellule humaine ? Il ne s'agit pas d'éléments chimiques anodins. Ce sont des éléments chimiques qui commandent, qui encodent de façon très détaillée la manière précise dont le corps humain doit se développer.

Les causes naturelles et biologiques ne suffisent pas comme explication dans le cas d'une information programmée. Il n'est pas possible que de telles instructions informatives précises existent sans que quelqu'un les ait conçues intentionnellement.

5. Dieu existe-t-il ? Nous savons que Dieu existe car il nous cherche. Il est constamment en train d’initier le contact avec nous et de nous attirer à lui.

Dans le passé, j’étais athée. Comme pour la plupart des athées, la question des personnes qui croient en Dieu ne me laissait pas de répit. Pourquoi les athées investissent-ils autant de temps, d’attention et d’énergie à réfuter quelque chose dont ils rejettent l’existence même ? Cette question me préoccupait beaucoup. Lorsque j'étais athée, j'interprétais mes intentions comme un signe de compassion envers ces pauvres gens remplis d'illusions... et je voulais les aider à se rendre compte que leur espérance était totalement infondée. Pour être honnête, j’avais aussi une autre motivation. En défiant ceux qui croyaient en Dieu, j’étais habitée par la curiosité de savoir s’ils pouvaient me convaincre du bien-fondé de leur foi. Ma quête était en partie motivée par mon désir d’être délivrée de la question de Dieu. Si je pouvais démontrer de manière irréfutable aux croyants qu’ils se trompaient, alors la question ne se poserait plus, et je serais libre de poursuivre ma vie à ma guise.

Je n’avais pas compris que c’était Dieu lui-même qui remettait constamment le sujet sur le tapis pour que je sois préoccupée à ce point par cette question. J’en suis venue à comprendre que Dieu veut que nous le connaissions. Il nous a créés avec l’objectif que nous le connaissions. Il nous a entourés d’indices qui tendent à le révéler, et il se rappelle sans cesse à nous. Il me semblait que je ne pouvais pas éviter de penser à l’éventualité de Dieu. D’ailleurs, le jour où je me suis décidée à reconnaître son existence, j’ai commencé ma prière en lui disant : « D’accord, tu as gagné ! » Si la foi des croyants dérange autant les athées, c’est peut-être parce que Dieu cherche activement à attirer ces derniers à lui.

Je ne suis pas la seule à avoir fait une telle expérience. Malcolm Muggeridge, un philosophe qui a été attiré par le communisme à une certaine période de sa vie, a écrit : « J'avais le sentiment que, d'une certaine façon, je n'étais pas seulement celui qui cherche, mais que l'on me cherchait. » Le théologien et romancier C.S. Lewis se souvient que « ...nuit après nuit, dès que mes pensées n’étaient plus entièrement absorbées par mon travail, je sentais l’approche implacable de celui que je désirais éviter le plus au monde. Je cédai, j’admis que Dieu était Dieu, je me mis à genoux et je priai ; et ce soir-là, je fus sans doute le converti le plus déprimé et le plus réticent de toute l’Angleterre. »

Suite à cette expérience, Lewis écrivit un livre intitulé Surpris par la joie, décrivant sa rencontre avec Dieu. Comme lui, je n’avais pas d’attente particulière – je ne faisais que capituler en reconnaissant l’existence de Dieu. Pourtant, très vite, j’ai été subjuguée par son amour pour moi.

6. Dieu existe-t-il ? Contrairement à tout autre révélation de Dieu, Jésus-Christ est l’image la plus saisissante et limpide de Dieu qui se révèle lui-même à nous.

Pourquoi Jésus ? Une étude de toutes les grandes religions du monde révèle que Bouddha, Mahomet, Confucius et Moïse se sont tous identifiés comme prophètes ou enseignants. Mais aucun n’a jamais prétendu être l’égal de Dieu. Étonnamment, ce n’est pas le cas de Jésus. Sur ce point, il se démarque nettement des autres. Il affirmait que Dieu existe et disait à ses interlocuteurs que, au travers de lui, c’est Dieu qu’ils voyaient. Il parlait de son Père dans les cieux, non pas comme d'un être séparé de lui, mais dans le contexte d'une union intime, unique dans toute l'histoire de l'humanité. Jésus disait que ceux qui le voyaient avaient vu le Père, et quiconque croyait en lui croyait au Père.

Il a dit : « Je suis la lumière du monde. Celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres : il aura la lumière de la vie. »14 Il affirmait posséder des attributs qui n’appartenaient qu’à Dieu : l’autorité de pardonner les péchés, de délivrer les gens d’habitudes pécheresses, de leur accorder la vie en abondance et la vie éternelle au paradis. À la différence des autres enseignants qui attiraient l’attention des gens sur leurs paroles, Jésus focalisait leur attention sur sa personne. Il ne disait pas « suivez mes paroles et vous trouverez la vérité. » Il disait, « Le chemin, c’est moi, parce que je suis la vérité et la vie. Personne ne va au Père sans passer par moi. »15

Quelles preuves Jésus a-t-il apportées du fait qu’il se proclamait de nature divine ? Il accomplissait ce que les êtres humains ne peuvent accomplir. Il réalisait des miracles. Il guérissait les malades, les aveugles, les estropiés, les sourds. Il a même ressuscité quelques personnes. Il avait autorité sur la matière : il a créé de la nourriture – assez pour nourrir plusieurs milliers d’hommes. Il avait autorité sur la nature : il a marché sur l’eau d’un lac et il a ordonné à une tempête déchaînée de se calmer pour secourir des amis. Les gens suivaient Jésus partout où il allait, car il répondait constamment à leurs besoins et intervenait de façon miraculeuse. Il disait même à ceux qui ne voulaient pas croire ses paroles d’observer au moins ses miracles et de croire sur cette base-là.16

Jésus-Christ a démontré que Dieu est doux et plein d’amour. Bien que conscient de nos faiblesses et de notre égocentrisme, il désire vivement avoir une relation avec nous. Jésus a révélé que même si Dieu nous voit comme des pécheurs qui méritent d’être punis, son amour pour nous est le plus fort, et il a donc élaboré une solution. Il a pris lui-même la forme d’un homme et a accepté de porter à notre place la punition pour notre péché. Vous pensez que c’est ridicule ? Peut-être. Mais combien de parents d’enfants cancéreux n’aimeraient-ils pas prendre la place de leur fils ou de leur fille dans le service de cancérologie si c’était possible ? La Bible affirme que la motivation éventuelle de notre amour pour Dieu, c’est qu’il nous a aimés le premier.

Jésus est mort à notre place afin que nous puissions recevoir son pardon. Aucune autre religion ne présente ce que Dieu a fait en Jésus : il est venu jusqu’à nous et nous ouvre une voie pour que nous puissions entrer en relation avec lui.

Jésus prouve à quel point Dieu nous aime, répond à nos besoins et nous attire à lui. Grâce à sa mort et à sa résurrection, Jésus nous offre une vie nouvelle aujourd’hui. Nous pouvons recevoir son pardon, être pleinement acceptés par lui et découvrir la réalité de son amour pour nous. Il nous dit : « D’un amour éternel, je t’aime, c’est pourquoi je t’attire par l’affection que je te porte. »17 C’est ainsi que Dieu entre en action.

Dieu existe-t-il ? Si vous voulez vraiment le savoir, étudiez Jésus. Il nous est dit que « Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils, son unique, pour que tous ceux qui placent leur confiance en lui échappent à la perdition et qu’ils aient la vie éternelle. »18

Dieu ne nous oblige pas à croire en lui. Pourtant, il pourrait le faire. Mais il nous a donné des indications suffisantes de son existence pour que nous puissions lui répondre de notre plein gré. Les éléments concluants ne manquent pas : la distance parfaite entre la terre et le soleil, les propriétés chimiques uniques de l’eau, le cerveau humain, l’ADN, la multitude des personnes qui déclarent connaître Dieu, la soif tenace dans notre cœur qui nous pousse à vouloir savoir si Dieu est là, le désir qui pousse Dieu à se faire connaître à nous en Jésus Christ. Si tu veux en savoir plus sur Jésus et les raisons de croire en lui, tu peux aller lire l’article : La vraie foi n’est pas aveugle.

Tu peux commencer immédiatement une relation avec Dieu, si tu le désires.

La décision t'appartient. Personne ne t'oblige à quoi que ce soit. Mais si tu veux que Dieu te pardonne et si tu souhaites entrer en relation avec lui, il te suffit de lui demander de pardonner tes péchés et de l’inviter à faire partie de ta vie. Jésus dit : « Voici : je me tiens devant la porte [de ton cœur] et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui et je dînerai avec lui et lui avec moi. »19 Si c’est ce que tu veux, mais que tu as du mal à trouver les mots, cette prière pourrait t'aider : « Jésus, merci d’être mort pour mes péchés. Tu connais ma vie et tu sais que j’ai besoin de recevoir ton pardon. Je te demande de me pardonner et je te consacre ma vie dès maintenant. Je veux savoir qui tu es vraiment. Merci de venir faire partie de ma vie dès à présent. Merci parce que tu as voulu cette relation avec moi. Amen. »

Pour Dieu, ta relation avec lui est définitive. En parlant de toutes les personnes qui lui font confiance, Jésus-Christ a dit : « Je les connais et elles me suivent. Je leur donne la vie éternelle : jamais elles ne périront et personne ne pourra les arracher de ma main. »20

Compte-tenu de tous ces éléments, nous pouvons conclure que Dieu existe effectivement, qu’il est un Dieu d’amour, et qu’il peut être connu de façon personnelle et intime.

Je viens de recevoir Jésus dans ma vie (voici quelques renseignements utiles)…

Je voudrais peut-être demander à Jésus d’entrer dans ma vie. Expliquez-moi cela plus en détail, s’il vous plait.

J'ai une question…

À propos de l’auteur : Alors qu’elle était encore athée, Marilyn Adamson éprouvait de plus en plus de difficulté à contrer les arguments d’une amie proche qui témoignait d’exaucements à ses prières et démontrait une qualité de vie exceptionnelle. Marilyn cherchait à démonter les arguments de son amie, mais elle était sans cesse abasourdie de se rendre compte du grand nombre de raisons objectives de croire en Dieu. Après une année de questionnement incessant, elle finit par accepter l’offre que Dieu lui faisait d’entrer dans sa vie. Elle a découvert que la foi en Dieu est amplement justifiée et apporte de très grands bienfaits.

(1) Romains 1.19-21 (2) Jérémie 29.13-14 (3) R.E.D. Clark, Creation (London: Tyndale Press, 1946), p. 20 (4) The Wonders of God's Creation [Les merveilles de la création], Moody Institute of Science (Chicago, IL.) (5) Ibid. (6) Ibid. (7) Ibid. (8) Hugh Davson, Physiology of the Eye, 5th ed (New York: McGraw Hill, 1991) (9) Robert Jastrow, "Message from Professor Robert Jastrow"; LeaderU.com; 2002. (10) Steven Weinberg; The First Three Minutes: A Modern View of the Origin of the Universe; (Basic Books, 1988); p 5. (11) Dinesh D'Souza, What's So Great about Christianity; (Regnery Publishing, Inc, 2007, chapter 11). (12) Richard Feynman, The Meaning of It All: Thoughts of a Citizen-Scientist (New York: BasicBooks, 1998), p 43. (13) Francis S. Collins, directeur de : the Human Genome Project, and auteur de The Language of God, (Free Press, New York, NY), 2006 (14) Jean 8.12 (15) Jean 14.6 (16) Jean 14.11 (17) Jérémie 31.3 (18) Jean 3.16 (19) Apocalypse 3.20 (20) Jean 10.27-29

Partager cette page avec quelqu'un

Drag Handle